Ankh L'Immortel

Fictions et fanfictions...
Vampiriques, fantastiques, réalistes, poétiques...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les dieux Celtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erzy

avatar

Nombre de messages : 795
Age : 41
Date d'inscription : 16/01/2007

Personnage et récompenses
Nom du personnage: Elisabeth Bathory
Caste: Puissant

MessageSujet: Les dieux Celtes   Mer 25 Avr 2007 - 11:06

Les Dieux Celtes:



ARIANROD
Déesse galloise,
unique fille de Dôn, la déesse - mère, Arianrod dont le nom signifie " roue d'argent "est la sœur incestueuse du magicien Gwydion avec
lequel elle aurait conçu Llew à la " main habile " dont le nom est certainement la transcription galloise du fameux dieu irlandais Lug.


DAGDA
Appelé également Eochaid, Ollathir, Ruadh Rofhessa, le dieu irlandais Dagda est l'équivalent celte du Jupiter gaulois Taranis. Dieu protecteur et généreux, maître du temps, Dagda " le tout puissant au grand savoir " est un druide qui possède un chaudron d'abondance ou de résurrection et une puissante massue de fer, tuant par un bout et ressuscitant par l'autre (rappelant d'ailleurs étrangement celle du dieu frappeur
gaulois Sucellos). Si lourde qu'elle doit être portée par huit hommes au moins, cette massue est aussi une évocation du pouvoir foudroyant
de Jupiter, tout comme sans doute l'autre nom prété à Dagda, Mog Ruith, " serviteur de la roue , le détenteur de la roue cosmique qui
rend aveugle et sourd.

Dagda qui a donc le double pouvoir sur la mort et sur la vie, règne également sur le monde souterrain, accessible par lamer, sous le nom de son avatar " Manannann ", maître des mers et de l'au-delà (Manawyddan au pays de Galles). Il est enfin le dieu musicien détenteur d'une harpe magique, celui du contrat 'en patron des juristes), de l'amitié, la maître de la science et enfin, plus inattendu, l'ami des chicaneurs ! Pour la petite histoire, on raconte aussi que ce sympathique " bon dieu " aurait été malheureux en affaire, dépossédé de son château " l'hotel de la Boyne " par son propre fils Oengus : celui-ci en effet lui substitua son domaine par une ruse juridique, lui demandant sa demeure en prêt pour " un jour et une nuit ", et se l'appropriant ainsi de manière définitive, ces deux termes symbolisant en réalité l'éternité !

DANA
Déesse irlandaise Dana, fille du dieu Dagba, est aussi appelée Brigitte, la " grand-mère " de la tribu des " Tuatha dé Danann " honorée par les poètes, les musiciens et les forgerons (à l'instar de son propre fils, Goïbhriu ou Goïbniu). Très tôt Dana a été métamorphosée par les chrétiens en Sainte Brigitte, patronne de l'Irlande.

DIANCECHT
Dieu médecin du panthéon irlandais, cousin de Belenos l'Apollon gaulois, Daincecht est le grand dieu guérisseur à la figure solaire qui rendit la vie aux Tuatha dé Danann, tués au combat, en les plongeant dans " la fontaine de santé " (c'est pourquoi il est aussi considéré comme le dieu des sources thermales).

DÔN
Déesse galloise, jumelle de l'Irlandaise Dana, elle est la génétrice de la dynastie divine " des enfants de Don " en lutte contre la famille des géants " les enfants de Llyr ". Entre autres enfants d'essence divine, elle
aurait conçu avec le géant Béli, Arianrod, Gwydion, et Llûdd.

GOÏBNIU
(GOÏBHRIU) Vulcain irlandais, Goîbniu, le dieu des forges dont le double gaulois est Govannon, dresse comme son continental des festins où l'hydromel et la bière coulent à flots, rendant immortels tous ceux qui ont la chance d'y participer.

GWYDION
Dieu gallois dispensateur de bienfaits , propagateur des arts et grand civilisateur, il aurait été vénéré dans deux comtés du Pays de Galles seulement. Fils de Dôn, ce magicien à l'esprit éclairé serait aussi le frère incestueux d'Arianrod.

LLÛDD
( NÛDD ) Appelé aussi Nûdd, Llûd, fils du géant Beli et de la déesse Dôn,
est un dieu gallois souvent confondu avec l'Irlandais Lug. D'après la légende, ce roi primitif, guerrier et bâtisseur de " l'Ile de Bretagne ", aurait délivré son pays de trois fléaux épouvantables : des envahisseurs
aux oreilles indiscrètes qui captaient toutes les conversations menées dans l'île, deux dragons terribles dont le duel effrayant terrorisait et paralysait toute vie humaine ou animale et enfin un magicien voleur qui subtilisait chaque nuit les réserves de nourriture qu'il avait entassées. Vainqueur,
Llûd aurait obtenu la drogue magique capable de venir à bout de tous ses ennemis. Llûd est souvent assimilé à l'Irlandais Nuadda. Il aurait en fin donné son nom à la ville de Londres.

LLYR
( LER) Llyr, humanisé sous les traits classiques du roi Lear par William Shakespeare, était un souverain mythique gallois. De la race des géants
plutôt que de celle des dieux à proprement parler, il aurait engendré deux fils, Brân Ab Llyr (protecteur des bardes, roi des régions infernales et possesseur d'un chaudron d'abondance qui ressuscitait les morts), et Mannawyddan Ab Llyr (agriculteur, cordonnier et bâtisseur) qui semblent pourtant avoir été considérés comme des divinités de la mer, tous les deux dieux des vagues et des tempêtes, leur père étant
quand à lui assimilé à l'océan lui-même, dont il tirerait son nom.

LUG
( LUGH ) Ce
dieu irlandais, maître de tous les arts grand organisateur et administrateur du monde, champion avéré dans toutes les épreuves qu'il a à surmonter,
est aussi le roi des dieux. C'est le premier par l'importance dans l'ordre de la Triade irlandaise Lug-Dagda-Ogma, dont les deux autres figures ne sont (selon certains) que de simples incarnations de sa propre divinité.
Armé du javelot et de la fronde, Lug " le lumineux " est surnommé " Samildanach " " le polytechnicien ", mais loin d'^tre un simple matheux érudit, il est aussi " Lamfada " c'est-à-dire pourvu d'un long bras qui l'autorise à exceller en toutes choses, ce qui explique sa polyvalence. Il est en effet druide et guerrier, musicien et artisan, ingénieux et
rusé. Vainqueur des ennemis héréditaires oppresseurs de l'Irlande, les Fomoiré, vilains génies malfaisants et concurents de la tribu
des Tuatha dé Danann dont il est le grand chef souverain, il est considéré comme le fondateur de la royauté irlandaise.

NUADA
Nom irlandais du dieu gallois Llûd ou Nûdd. Selon la légende,
Nuada avait été déchu de son trône parce qu'il avait eu le bras coupé dans la bataille de Mag Tured livrée , pour la possession de l'Irlande, par les Tuatha Dé Danann contre la race des Fomoiré. Une période de désolation avait suivi, un roi de la caste des Fomoiré ayant été élu en remplacement de Nuada et qui appressait l'Irlande en la laissant exsangue. Nuada, auquel Diancecht avait offert un bras d'argent, pouvant prétendre
à nouveau régner grâce à sa prothèse, s'était alors attaché à chasser les nouveaux usurpateurs Fomoiré, avec le concours de l'ingénieux et divin Lug,
auquel, admiratif, il allait céder son " trône de sagesse ". Il s'effaçait
cette fois de plein gré devant le champion dont l'habileté avait sauvé les Tuatha Dé Danann.

OENGUS

" Choix unique " Fils de Dagda (il porte aussi le nom de Mac Oc, " fils jeune"), sa naissance adultère - Dagda l'aurait eu avec la femme d'un certain Elcmar ou Ogma -aurait été camouflée par un subterfuge de son père, lequel aurait arrêté la course du soleil et la marche du temps pendant neuf mois afin que le bébé naisse avant le retour de l'infortuné mari.

TUATHA DE DANANN
" La tribu des enfants de la déesse Danna " est la famille des principaux dieux irlandais. Arrivés des " îles au nord du monde ", en bateau ou sur des nuages (car ils étaient magiciens), ils entrèrent en lutte contre les
Fir Bolg puis contre les hideux Fomoiré, race de démons géants et difformes, pour libérer l'Irlande et en prendre possession. Leurs plus proches
cousins étaient les gallois descendant de Dôn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/filthygirl51
 
Les dieux Celtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» L'AGE DES CINQ (Tome 3) LA VOIX DES DIEUX de Trudi Canavan
» Musée de cluny - expo Celtes et Scandinaves - jusqu'au 12/01
» Autel du chaos + faveur des dieux
» serviteur des dieux sombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ankh L'Immortel :: CULTURE :: Mythologies et Légendes :: Celtique-
Sauter vers: