Ankh L'Immortel

Fictions et fanfictions...
Vampiriques, fantastiques, réalistes, poétiques...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [PG13] PEINTRE DE SANG*fiction1*( Ankh et Comte Orlov)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ankh
Reine du Lieu
Reine du Lieu


Nombre de messages : 2663
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2004

Personnage et récompenses
Nom du personnage: Johanni Loehle
Caste: Légendaire

MessageSujet: [PG13] PEINTRE DE SANG*fiction1*( Ankh et Comte Orlov)   Ven 2 Juil 2004 - 10:12

Il faisait nuit noire... Les nuits d'été étaient courtes mais je savais que je la rencontrerais... Cette jeune fille étrange aux yeux sombres, aux longs cheveux de jais... que j'avais croisé par hasard... s'abreuvant... à un cou d'un jeune mortel puceau...
Je n'en fus pas réellement effrayé... Non elle était beaucoup trop belle dans sa divine extase sanglante...
Elle me rappelait l'une des mes créations de peintre, lors de ma periode "gothique"... et je savais qu'elle m'avait vu... mais éperdue par son orgasme de sang, elle s'était soudain enfuie... mais je savais que je la retrouverais... Je le savais car je la connaissais....
Je l'avais pressentie ... bien avant de la voir ...depuis ma longue errance ,je savais que pour la premiere fois depuis ma mort j'allais rencontrer une de mes semblables ...elle etait Belle et Laide à la fois ... je l'enviais ... Nous avions apparemment le memes gout pour la chair fraiche , innocente , naive ... Je l'aimais , elle me degoutait ... j'avais envie de l'enlacer ... de l'égorger ...je m'enfuis ,sachant que plus rien ne serais comme avant ... l'amour , la haine , la passion ...

L'amour...
Je m'arrêtais net dans ma course... Pourquoi ce mot pénétrait-il impunément mes pensées?
Pourquoi essayais-je de la retrouver? Par amour pour un "semblable"? ou simplement parce que son visage ne m'était pas inconnu...
Non... L'amour et la haine étaient trop présents, trop forts en moi... Leur cohabitation si extrème me faisait parfois entrer dans des transes terribles qui duraient parfois des mois... des années, au point que la dernière étincelle d'humanité qui m'habitait se consummait... et je ne me reconnaissais plus... je devenais... autre chose... quelque chose de beau et de répugnant à la fois...
oui... comme elle... elle devait être plus âgée que moi, et avait dépassé ce stade... je comprenais pourquoi répulsion et attirance émanait d'elle...
Mais en étant plus "âgée", pourquoi s'était-elle enfuie?
Perdu dans mes profondes pensées d'immortel, je songeai à mon passé... ma vie d'humain... il y a de cela maintenant 127ans...
et je ne sentis pas la présence de "ma semblable"...

___________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I promise I won't bîte..Too hard


Dernière édition par le Ven 9 Juin 2006 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ankhimmortel.artblog.fr/
Ankh
Reine du Lieu
Reine du Lieu


Nombre de messages : 2663
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2004

Personnage et récompenses
Nom du personnage: Johanni Loehle
Caste: Légendaire

MessageSujet: suite...   Ven 2 Juil 2004 - 10:15

J'etais bien loin de là ,à me remémorer comment jeune Vampire je m'etais abbreuvé de cette honorable mère de famille et comment j'avais laceré ce corps avec mes crocs et mes griffes ... Ce corps pur qui nous avais fait connaitre nos premiers émois alors que j'etais un jeune mortel ... je l'avais aimée plus que tout ... elle m'avait donné sa pureté et je lui avais volé sa vie ... Cet acharnement sur ce corps ... ce désir de la posséder une deuxieme fois ... Une derniere fois ...
Lorsque je repris mes esprits ,je vis la Créature ... elle m'observait l'air amusée ,intriguée ...Si ce n'est cette force qui émanait d'elle (que probablement seul mes yeux pouvaient voir) ...Elle aurait pu paraitre humaine aux yeux d'un mortel ...une jeune demoiselle ... Mais elle n'était pas jeune ,ancienne , plus ancienne que moi ...Elle s'approcha ...
Grande, élancée elle se mouvait avec une grâce éthérée. Pourtant, derrière ce joli tableau -que j'aurais tant aimé peindre avec une vérité surréaliste- je voyais le démon qui était en elle. Puissante elle devait l'être... elle lisait dans mes pensées... je le sus à ce sourire qui se rapprochait plus du rictus... Je m'attardais sur ses lèvres rosées, encore gonflées par l'absorbion d'une victime fraiche..

- tiens tiens... fit-elle avec une voix suave. cela fait presque un siècle que personne de "l'autre côté" ne soit arrivée à me surprendre...
Quelque peu paralysé, je la vis tendre une main fine vers mon visage. Il fallait que je me concentre sur cette main, sur cet instant, ce lieu... Que la Bete qui sommeille en moi se rendorme... pitié...!
alors je m'éveilla complètement. Visiblement, elle fut à nouveau déconcertée...
Elle arrêta son geste et son sourire disparu, faisant place à une mine triste.
-quel est ton nom... lacha-t-elle d'une voix profonde.
- Alexandre... seulement Alexandre... ajoutai-je comme pour me persuader que mon "nom de famille" de mortel ne m'était plus utile.. et ne ferait plus jamais parti de moi.
-bien... cela fait longtemps... si longtemps.
Ses yeux noirs aux cils de biche regardaient dans le vague... qu'avait-elle voulu dire par là?

Alex ... Alex ... comme ma mére m'appelait pour me gronder lorsque j'avais fait une bêtise quand j'étais enfant ... Alex ...comme je signais mes toiles ,jeune peintre sans talent ... Oh Alex ... Alex ... Comme chuchotaient suavement les trop jeunes modèles écervelées que j'enlaçais dans mes bras , fascinaient par mon pinceau , pas vraiment magique ...Maintenant j'était devenu "Alexandre le Vampire" , je n'avais pas prononcé ce nom tout haut depuis des années ; mais il restait présent , tapit dans l'ombre de ma mémoire ...
Comment pouvais-je divaguer dans le passé alors que je vivais un moment unique dans le présent ...je l'ignorais ...Je n'étais sûr que d'une chose , Je ne risquais rien d'elle ... Mais cette Question qui me chamboulait l'esprit , "Cela fait si longtemps" Qu'avait-elle voulu dire ???

___________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I promise I won't bîte..Too hard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ankhimmortel.artblog.fr/
Ankh
Reine du Lieu
Reine du Lieu


Nombre de messages : 2663
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2004

Personnage et récompenses
Nom du personnage: Johanni Loehle
Caste: Légendaire

MessageSujet: suite   Ven 2 Juil 2004 - 10:24

Sans qu'elle ne donne de réponse à ma question, elle disparut, dans une brume épaisse, mais j'apercevais toujours ses yeux qui dénotaient toujours une petite étincelle de tristesse...

Il me manquait une partie de mes souvenirs, c'était indéniable. D'ailleurs je ne me souvenais plus de celui qui me mordit... autant tous mes souvenirs de mortels étaient en mémoire, autant ma mémoire d'immortel semblait s'effilocher au cours des années...
Il était temps que je rentre chez moi...
J'avais acheté une petite maison entretenue par une jeune mortelle qui me prenait pour un original... J'étais rarement dans les pièces communes, toujours cloîtré au sous-sol dans mon "atelier" de peintre cadenacé qui me servait aussi de tombeau... assez étrange en fait... Mes peintures toujours sombres s'éparpillaient autour de mon cercueil... J'avais toujours aimé ce mélange de poésie esthétique avec le côté répugnant de la Mort...
J'arrivais enfin à ma demeure... comme toujours... La jeune Marie avait bien travaillé. Jeune étudiante de 18ans, je lui offrais unee chambre privée contre une aide ménagère et surtout une discrétion à toute épreuve...
Elle était jolie, blonde aux yeux bleus, douce et timide, mais elle ne m'attirait pas... Du moins, son sang ne m'attirait pas...
- Bonsoir M. Spender... fit-elle en ouvrant la porte...
- bonsoir Marie... très jolies les rosiers devant... fis-je en un sourire...
J'avais l'impression de vivre avec ma jeune soeur, et ce faux état de chose me rapportait un réconfort qui apaisait mon Ame...
Elle rougit... Je savais qu'elle était tombée amoureuse de moi, mais trop timide elle ne me l'avouerait pas... cela faisait pourtant plus d'un an que l'on "vivait" ensemble... mais trop discret, et elle trop prise par ses études de droit, nous nous rencontrions rarement...
Un Immortel et une Mortelle cohabitant ensemble... çà pouvait sans doute faire sourire, mais, cela semblait justement un moyen de survivre parmi ce monde de Vivants...
La mort n'y avait pas sa place...
Bien que trop sombre , mes toiles avaient maintenant une âme ... Mortel , j'aurais tout donné pour quelle s'animent sous les regards , quelles aient leur Vie propre ... Ma chemise , jusqu'à ma Vie ...Mais n'est-est pas ce que j'avais fais malgrès Moi ...J'avais trouvé source d'inspiration intarrissable dans la mort ... j'avais vendu mon âme au Diable ...et je n'avais put négocier ...
Un sourire aux lévres , je me dis qu'il faudrait que je songe un jour à peindre mon auto-portrait ...une nature morte en quelque sorte ...
j'avais du etre absent de mon corps au moins une heure ... perdu dans les limbes de mes pensée ... Car quand je recouvrais mes esprits , elle était là ...
... Sur la toile ...
Je l'avais peinte sans même m'en rendre compte ... A grands coups de pinceau et de griffes ...Mais le résultat était troublant ... Criant de vérité ...

___________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I promise I won't bîte..Too hard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ankhimmortel.artblog.fr/
Ankh
Reine du Lieu
Reine du Lieu


Nombre de messages : 2663
Age : 37
Date d'inscription : 01/07/2004

Personnage et récompenses
Nom du personnage: Johanni Loehle
Caste: Légendaire

MessageSujet: suite   Ven 2 Juil 2004 - 10:26

Marie venait de regarder partir Alexandre... Un petit pincement au coeur la fit soupirer... Qu'il était beau... Grand, élancé, de longs cheveux ondulés châtain foncé... et des yeux... des yeux gris-vert qui la captivaient.
Elle était tombée par hasard sur cette petite annonce :"cherche employée de maison , nourrie, logée". Etudiante sans le sou, elle avait sauté sur l'occasion malgré l'avis contraire de ses amis. Elle avait absolument tenu à rejoindre cette université prestigeuse meme si les distances la séparaient de tous ceux qui lui étaient proches. Ses parents ne se souciaient plus d'elle depuis qu'elle avait 16ans, autant dire que cela lui était égal, mais ses amis lui manquaient... Surtout qu'elle se retrouvait seule.. Mais, la première rencontre avec ce jeune homme fut décisive. Il semblait doux, intelligent, et parlait très posement. Elle fut conquise par son éloquence et... sa beauté... alors sans plus réfléchir, elle emménagea dans cette demeure... Tout était arrangé de très bon gout et elle vivait dans une chambre-studio, au premier étage de la maison. Alexandre était toujours coincé dans sa "cave-atelier", cadenacé. Elle songeait que sans doute, il avait peur que l'on ne vole ses "oeuvres"... car en effet, il avait du talent. Très malade, il ne pouvait comparaitre en public.. et l'avait donc chargée d'être sa "doublure", Alexandre étant donc le pseudo de Marie... On n'y vit que du feu...elle ramassa des éloges qui ne lui appartenaient pas. Et retranscrit à son propriétaire les critiques du public enthousiaste... Sa peinture était vive, déchirante comme un cri dans la nuit... Tout en acrylique, les reliefs faisaient apparaître mille tortures à la toile... sa peinture qualifiée d'extrème abstraction, n'en était pas pour la jeune fille... Elle semblait ressentir toutes les émotions de M. Spender, comme si chaque coup de pinceau, appliqué cruellement, sans doute, lacérant la toile, déchirait le coeur de Marie. Elle en fut bouleversée, et répondit aux journalistes de telle manière que ceux-ci la prirent réellement pour l'artiste. Alexandre en fut très touché, meme s'il ne laissait rien paraître... et puis un matin, lors de son réveil, elle trouva au bas de la porte de son studio, des plants de rosiers rouges à replanter, qu'elle affectionnait tant. Heureuse, les larmes aux yeux de cette touchante démarche, elle s'était vite mise au travail pour que Alexandre puisse les admirer près du portail de l'entrée...
Elle ne se contentait pas de l'aimer , d'être amoureuse de Lui ... Elle le désirait charnellement ... aurait voulu se donner entiére à lui ... S'offrir sans retenu ... Qu'il la prenne , la pénétre ...Elle était sa chose , il pourrait en disposer comme il le voudrait ... Ses sens , en ébullition , ne lui laissaient aucun répit ... elle s'étais surprise à se caresser dans un demi-sommeil en rêvassant de lui ...Elle qui , si prude ,si méfiante auparavant envers les garçons , s'était retrouvée dans le lit de plusieurs étudiants de l'université , se sentant en ressortant souillée , humiliée , mais apaisée quelques heures ...
Arrivée vierge de sa campagne ...Elle ne connaissait pas le nom de tout les garçons qu'ils l'avaient eue ... Elle surprenait parfois des petits sourires évocateurs sur le campus , elle avait maintenant une réputation de fille facile , de Marie-couches-toi-là ... Elle s'en fichais elle l'aurait bientôt ... elle le sentirait en elle ...

___________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I promise I won't bîte..Too hard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ankhimmortel.artblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PG13] PEINTRE DE SANG*fiction1*( Ankh et Comte Orlov)   Aujourd'hui à 0:52

Revenir en haut Aller en bas
 
[PG13] PEINTRE DE SANG*fiction1*( Ankh et Comte Orlov)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maître de la nuit - jdr
» galerie de Ralf von Meister
» Chevalier de sang et danse
» L'HERITAGE DU SANG de Kitty Sewell
» Aide pour Chevaliers de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ankh L'Immortel :: ...GOUTER LE PLAISIR D'ECRIRE ET DE LIRE... :: Fictions Vampire-
Sauter vers: