Ankh L'Immortel

Fictions et fanfictions...
Vampiriques, fantastiques, réalistes, poétiques...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorron

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   Lun 4 Juil 2005 - 10:37

J'avais prévu de faire de ma présentation une petite fiction... la voici

Chapitre 1 : Trop pauvre pour pleurer

Cette histoire débute il y a prés d'un siècle, dans les faubourgs miteux et mal famés d'une trés grande cité surpeuplée.
Dans les bidonvilles, parmi les cadavres d'animaux morts et leurs excréments, dans la crasse et la misère, dormant dans la tristesse et la noirceur de l'humanite, se couvrant avec des rêves de mort et des vieux papiers qui trainaient, vivaient Gorron et sa petite famille. Ses deux petites soeurs, son frère et sa mère, dont le seul signe de vie était les hémorragies qu'elle faisait parfois, comme l'éjaculation d'un être mourrant, comme si elle disait "je suis encore vivante et je vous emmerde". Elle était vieille, grosse, laide, et l'homme qui lui avait donné quatre enfants l'avait quittée il y a bien longtemps.
Gorron n'avait aucune qualification, aucun savoir sauf celui de la mélancolie et de la douleur permanente. Il vivait pour aider ses frères et soeurs, pour ne pas les voir rejoindre le Paradis de ce Dieu qui se branlait en voyant la misère dans laquelle ils vivaient tous.
Gorron était grand et maigre, trés maigre. Il était constamment pâle, mou, blasé.
Il arborait de longs cheveux clairs qui, les matins d'été, apportaient de la lumière dans cet univers de ténèbres.

Il travaillait la plupart du temps sur un chantier qui ne se terminait jamais. Il touchait de quoi s'acheter 50 grammes de riz et un peu d'eau, et continuait, sans jamais lâcher, à faire ménage, rangement et autres corvées ingrates que les ouvriers se refusaient à faire, ne supportant pas la compagnie des rats et des oiseaux morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorron

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   Mar 5 Juil 2005 - 23:31

Chapitre 2 : Foetus d'amour sous rouleau compresseur

Un jour, grâce à ses revenus et suite à plusieurs semaines de privation, Gorron s'acheta un livre.
C'était un ouvrage mince, trés souple, de piètre qualité mais Gorron en était trés fier car c'était le premier livre qui lui appartenait.
Lorsqu'il avait été enfant, il avait été à l'école quelques années, et avait appris à lire, et surtout à écrire...

Le livre qu'il avait choisi était un recueil de poèsie lyrique, traitant d'amour, de solitude, de la dureté de la vie.
Gorron aimait lire et ce livre, au bout d'un certain temps, en plus de lui permettre de s'évader et de rêver un peu, développa d'étranges sentiments chez lui : il était plus sensible, plus raffiné, s'attachant encore moins qu'auparavant aux choses physiques, quotidiennes et si futiles.

Un beau jour, Gorron eut probablement besoin de canaliser toutes ces émotions, de se les projetter sur une personne qu'il affectionnait.
La seule femme qu'il avait pû approcher jusque là était la fille du propriétaire du chantier. Une famille de notable, cultivés, beaux, appréciés... Et Gorron, naïf, pensa tomber amoureux de cette fille. Elle s'appellait Marie, comme le titre d'un des poèmes du recueil.

Mais le jeune homme avait beaucoup enduré et savait qu'elle ne le regarderait jamais. Il ne désespérait pas, écrivant de sympathiques textes voués à l'amour de Marie. Il la regardait, lui souriait, et penser avoir comme devoir de lui rester fidèle, ignorant, aveugle et naïf qu'il était...
Il osa au bout de plusieurs semaines l'approcher alors qu'elle était venue sur le site avec son père et des amis à eux.
Gorron voulut lui confier une lettre, mais plusieurs personnes s'interposèrent et Marie, choquée d'avoir été approchée de si prés par un tel rustre, s'évanouit.

Gorron fut enfermé dans une petite batisse non loin du chantier, ses écrits furent brûlés. Il resta longtemps là, seul, dans l'obscurité.
Mais il avait l'habitude de l'obscurité, de la noirceur que prenaient les choses en voyant le pâle jeune homme arriver. Et il endura. Il supporta les longues heures d'attente avant d'être libéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorron

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   Mar 5 Juil 2005 - 23:43

Chapitre 3 : de l'or pour achever une première vie

Il devait être trés tard lorsque Gorron sortit. Les lampadaires étaient allumés, à l'intérieur desquels les bougies émettaient leur aura jaunâtre.

Gorron marcha. Il n'était ni triste, ni en colère. Il semblait apaisé, délivré d'un poids qui pesait sur ses épaules.
Même si Marie ne l'aimait pas, elle savait que chaques bouffée d'oxygène du jeune homme était pour elle.
Gorron marcha, agard, tel un funambule dans cette nuit claire, jusqu'à chez lui. Il pénétra dans l'espèce de cabane délabrée qui constituait la demeure familiale, et sentit tout à coup son coeur exploser lorsqu'il vit ses frères et soeurs gisant au sol, littéralement taillés en pièces, baignant dans un bain de sang qui s'éllargisait à chaques battements de coeur.
Gorron osa à peine lever les yeux vers ce qu'il restait de sa mère qui, dénudée, avait été démembrée, s'était vu toute sa graisse superflue arrachée par une sauvage et démoniaque haine, avant d'être pendue par les pieds.
Son corps se balançait là, faisant craquer le plafond. Les joues de la vieille dame avaient été tailladées pour former un sourire de l'ange.

Gorron ne céda pas. Il resta debout, immobile, la bouche grand ouverte. Pendant prés de deux minutes, il resta ainsi, comme enfermé dans un bloc de glace maléfique, avant de suffoquer, comme étranglé par le Tout-Puissant qui le rappellait à la vie. Il tituba jusqu'à un meuble et fouilla, fouilla jusqu'à en sortir le seul objet de valeur qui avait trouvé sa place dans la demeure de la famille : un vieux poignard en or qui venait du grand-père maternel, guerrier.
Gorron regarda l'objet, le serrant contre lui avant de le brandir pour se l'enfoncer, d'un coup sec et précis, dans la gorge.
Dans un délicieux bruit de chaire trouée, un flot de sang jaillit de la blessure. Gorron, désormais à genoux, ne cria pas, mais se contenta, dans son infinie misère, de tomber sur le coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorron

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   Mer 6 Juil 2005 - 0:08

Chapitre 4 : Du trépas à la vie

Gorron se souvint.
Les flots de sang, le poignard en or...
Il avait l'impression d'avoir dormi plusieurs heures, quand il se rendit compte qu'il dormait encore. En réalité, il rêvait. Il voyait toutes sortes de choses, sa mère, son jeune frère, la belle Marie, qu'il imaginait nue, l'attendant sur son lit, gémissante.
Puis tout devint flou, puis une puissante lumière blanche, aveuglante. Il entendit une voix tout à fait indescriptible car elle était à la fois puissante, rocailleuse, et à la fois présente uniquement dans l'esprit de Gorron. Il ne savait pas si cela faisait partie de son rêve, ou s'il l'imaginait volontairement.
"Gorron... le Seigneur et maître du Paradis tient à toi... il veut te voir en vie..."
La voix continua de parler, mais se fondit en un vague murmure, lointain et inaudible...
Et soudain, Gorron eut chaud... trés chaud... il se réveilla brusquement et constata qu'il se trouvait au beau milieu d'un énorma brasier.
Il regarda rapidement autour de lui et reconnut, horrifié, son habitat.
Il sauta par dessus des décombres enflammés et se jetta hors du feu.

Pour la première fois de sa vie, il réalisa qu'il était spécial, qu'il n'était pas un vagabond comme les autres, qu'il n'était pas un pauvre comme les autres... Il se demanda pourquoi lui ? Pourquoi sa famille, pourquoi Marie... et tout cela sortit tout à coup de sa bouche, étonnement efficace aprés le redoutable coup de poignard qu'il avait reçu.
"Satan !!! Cria-t-il de toutes ses forces. Il avait appellé le Démon sans savoir pourquoi, se surprenant même d'y connaitre quoi que ce soit.

Une voix puissante résonna dans sa tête. "Je suis là, mon fils... n'aie pas peur, je t'aiderai..." Les "s" sifflaient, la voix mielleuse était envoutante.
Gorron ne répondit pas. Il écouta. "Je suis là pour t'aider, Gorron..."
Aprés un instant, la voix reprit : "Sais-tu qui est Dieu...? Dieu est notre maître, il est puissant et bienfaisant, et tu es l'un de ses biens les plus précieux...! Tu es... immortel, Gorron ! Tu seras éternel, jusqu'à ce qu'un pieux, dans le coeur on te plante, ou que ta tête soit coupée et déposée en terre consacrée..."
Gorron tressaillit.
-Je suis... immortel...? dit-il, ne s'adressant à rien de physique.
-Tu es... tu es toutes les peurs du Seigneur, concentrée en une seule, tu es toutes ses espérences, toutes ses apréhensions... tu es un Vampire, Gorron...


Gorron ne réagit d'abord pas, puis la voix de Satan lui parla longtemps, calmement, lui expliquant que Dieu avait créé le premier Vampire pour donner une image à ses peurs et à ses espoirs... Mais que la souffrance s'imposait pour que les Vampires prospèrent...
"Et ton rôle est de faire peur à Dieu, ton rôle est... de faire prospérer les Vampires...!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorron

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   Mer 6 Juil 2005 - 0:17

Epilogue

Gorron éprouva dés cette époque une grande rage, une haine inimaginable, une douleur incomparable qu'il n'assouvissait qu'en tuant sauvagement, en égorgeant quiconque le croisait pendant les nuits qui envahissaient la cité...
Il s'était découvert une terrible soif de sang, de vengeance, et s'était mis à boire le sang de ses victimes aprés les avoir torturées.
Religieux, bourgeois, vierges, soldats, notables, tous et toutes y passaient ; mais un jour, aprés un horrible affrontement entre Gorron et un cocher, un garde, et le jeune fils de la dame que le Vampire convoitait, Gorron se demanda "pourquoi ?"
Et, comme si cela était tout à fait naturel, comme s'il en avait l'habitude, la voix puissante de Dieu raisonna dans l'esprit de Gorron : "Je veux te faire souffrir, je veux que chaques jour tu veuilles un peu plus sodomiser ce Dieu qui se moque de toi et cette Mort qui te délaisse, je veux que chaque jour tu perdes un peu de sang et que tu en recrées autant... Et je veux que tous ceux qui te connaissent en tant que Vampire souffrent autant que toi, que tous les mortels vivent dans la peur, l'ignorance, la haine....
Gorron, tu seras mon messager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron   

Revenir en haut Aller en bas
 
[G] "Du trépas à la vie", biographie de Gorron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2999] Liste "old school v7" mais en v8.
» Feutres "Touch"
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» LE BOOMERANG DE "LINGALA FACILE"..ZAC?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ankh L'Immortel :: ...GOUTER LE PLAISIR D'ECRIRE ET DE LIRE... :: Fictions Vampire-
Sauter vers: